Yaourt, crème fraiche et beurre

Nous y voilà. En fait de « fausse » crèmerie, je vous propose ici de vrais-yaourts, de la vraie-crème-fraiche, du vrai-beurre, tous néanmoins végétaux !

Comment ? Mais comme « pour de vrai », en utilisant la microflore ! C’est elle qui donnera le petit goût de noisette à votre beurre et votre crème, à l’instar du beurre issu des animaux ! Une flore maitrisée sera toujours une flore non pathogène, je vous invite donc à une choisir une industrielle (EDIT !) 🙂

Mais commençons par le yaourt. J’ai souvent lu qu’on ne pouvait pas créer de yaourts à partir des laits de noix. Eh ! bien, lisez ici le contraire, c’est possible, et même bien meilleur ! Pourquoi ? Tout simplement parce que dans les préparations végétales, il est pour l’heure de mise de faire cailler (le tofu est un produit merveilleux pour ce faire), mais jamais de le faire fermenter (yaourts, fromages frais, crème) ou encore… de l’affiner (fromage maison, attention danger !)

Yaourt végétal/végane

Ingrédients du yaourt (et ustensiles) :

  • Probiotique (industriel, vérifiez simplement qu’il soit sans lait animal… !)
  • Lait (de noisette pour l’exemple)
  • Un bocal étanche à l’air

Étapes :

  1. Mélanger lait et le probiotique et réserver dans un bocal hermétiquement fermé
    2015-01-17 15.54.14
  2. Après 1 à 2 jours (vous pouvez mélanger entre temps) à température ambiante, la microflore a fait son effet
    Nota : il est meilleur pour la santé d’utiliser une yaourtière ou un four à la bonne température afin de minimiser les risques d’intoxication alimentaire (se reporter à votre notice d’instruction livrée avec le probiotique, en général 45°C pendant 4 à 6 heures)
    2015-01-18 13.05.32
  3. Filtrez le résultat à l’aide d’une passoire et de papier absorbant (attention, ça peut prendre plusieurs heures)
    Nota : de préférence, effectuer cette étape dans un réfrigérateur, toujours par mesure d’hygiène !
    2015-01-18 13.10.52
  4. Vous avez obtenu votre yaourt !
    2015-01-18 16.49.59

Crème fraiche végétale/végane minute

Additionnez votre crème de coco de miso et l’effet obtenu est tout à fait convainquant !

Crème fraiche végétale/végane

La crème fraiche se fabrique de la même façon que le yaourt, mais on utilisera uniquement du lait de coco (qui est le plus riche en graisses saturées).

Il ne faut pas hésiter à mélanger le liquide lorsqu’il se sépare en eau + crème durant la phase de fermentation.

En fonction de votre désir d’une crème liquide ou plus ferme, il suffira de filtrer le résultat ou de prélever une partie de l’eau qui se sépare de la crème dans la phase de fermentation.

2015-01-17 15.53.08

2015-01-24 16.58.04

La crème est filtrée (ici une cuillère a été passée dans le filtrat pour montrer l’onctuosité)

Beurre blanc – végétal

Comme pour la crème fraiche, seul le lait de coco donne un bon résultat ! Et pour info, il faut savoir que seuls les gras possédant beaucoup de graisses saturées « tiennent » à température ambiante (ou presque). C’est le cas du beurre, de l’huile de palme ou de coco, que l’on utilise surtout parce que pour presque pas d’apport d’énergie, ils se mettent à « fondre » (chocolat qui se détache sur les biscuits en appuyant dessus…).

Tant que j’y suis, dans les gâteaux au beurre, sachez qu’à partir du moment où vous faites fondre le beurre totalement, il devient inutile de le substituer par autre chose que de l’huile liquide et qu’il n’est présent que pour apporter du goût (que vous remplacerez alors par autre chose, et pourquoi pas le beurre ci-après présenté ?!). Vous rendrez alors vos gâteaux bien meilleurs pour votre santé ! 🙂

Bien, passons au beurre blanc maintenant : les étapes sont exactement celles de la crème fraiche, mais on filtrera la crème obtenue et on la laissera sécher 2 jours au réfrigérateur (sans couvercle) avant de la recueillir.

Baratter son beurre est ici inutile. J’ai déjà essayé (avec un batteur électrique) : le résultat est plus simple à filtrer, mais je n’y ai pas vu d’intérêt gustatif. Si vous n’êtes pas d’accord, indiquez moi comment et pourquoi ! Merci !

Nota 1 : Il est certainement possible d’y ajouter des grains de sel, mais j’avoue ne pas être friand de la chose et ne pas avoir envie d’essayer… (mais cela augmentera sûrement sa conservation)

Nota 2 : Régalez vous avec vos tartines ou vos radis, et rapidement, le beurre ne se conserve pas très longtemps ! 🙂

2015-01-28 12.17.442015-01-28 12.20.04Le beurre une fois détaché du filtre puis une fois tassé

14 thoughts on “Yaourt, crème fraiche et beurre

  1. Bonjour =)
    Tu ne fais pas cuire tes yaourts ?
    Ma mère fait régulièrement des yaourts de lait de vache, pour cela elle utilise une yaourtière électronique pour les chauffer.

    Et aussi, quelles sont les proportions que tu utilises dans tes recettes ?

    • Bonjour, tu as raison, la yaourtière est une excellente idée (mais ça n’est pas pas cuire ^^), mais je n’en ai jamais eu besoin. Je n’ai jamais été au delà de 30°C (au four !), mais ça irait effectivement bien plus vite ! (mais là il faudrait surveiller à quelle température on tue les lactobacilles… 40 voire 50°C maximum !)
      Pour les proportions, je ne les ai pas notées ! Merci de l’avoir remarqué, je vais modifier l’article ! Comme je ne l’ai pas non plus noté sur mon cahier… je dirais… que j’ai dû mettre environ un cinquième de Réjuvélac !

      NOTA : commentaire obsolète, je n’utilise plus le réjuvélac (voir l’article « réjuvélac » pour comprendre ^^)

        • Arf, les aléas du direct 😀
          En fait, si tu vas sur mon article « Réjuvélac » tu verras que je fais une mise en garde et qu’en fait, je ne l’utilise plus (malgré le super goût qu’il donne !). Si un jour on en vend de l’industriel j’y reviendrai, mais voilà, « 8 fois sur 10, la composition du réjuvélac produirait plus de mauvaises bactéries que de bonnes ». Je corrige, merci 🙂

    • C’est ce qui est génial : NON ! 🙂
      Ça a, comme la crème fraiche ou le beurre animal, ce petit goût qui va vers la noisette (pour le beurre). Personnellement, si on ne me disait pas que c’est à base de coco, je pense que je chercherais un peu avant de trouver. C’est pour moi aussi différent que le goût de lait de vache l’est au beurre de vache ^^

  2. Il fallait absolument que je t’ecrive( je n’ai pas trouvé de contact, donc je te laisse un commentaire ici). Je découvre ton site par hasard suite a une vidéo sur une blanc en neige a base de jus de pois chiche. En fait je ne comprends pas pourquoi je ne suis jamais arrivée chez toi plus tôt, et ce n’est pas faute d’avoir fait des recherches sur le sujet. bref, merci, merci mille fois pour toutes ces réponses que tu m’apportes, pour avoir ouvert d’avantage les portes de cet univers incroyablement fabuleux qu’est la cuisine vegetalienne, pour le temps que tu m’offres a ne pas avoir a faire d’essais infructueux, pour ta générosité, le temps que tu as passé a tester et écrire…… J’ai toujours aimé cuisiner et patisser, passer vgl n’ fait que rendre ça encore plus excitant.
    Que de frustration vont pouvoir être satisfaites grâce a toi! Merci merci merci merci!!!!

    • Ouah, que d’éloges ! Merci BEAUCOUP ! J’ai encore du chemin à parcourir, mais je peux à mon tour VOUS remercier pour vos retours, car j’améliore progressivement mes connaissances (updates prévus en cours, via des expériences sur le gâteau lorrain, Alain se reconnaitra ^^), et TE remercier, car je crois beaucoup en l’entraide, et au soutien inter-pâtissiers (et là je me sens bien soutenu, perso) 😀
      Nota : tu trouveras mon contact sur ma page d’accueil, en cliquant sur mon prénom ^^
      Nota 2 : ouah, une vidéo !!!

      • Oui oui une vidéo que tu pourras voir ici:http://youtu.be/aIlp_FUINZI
        Elle vient du collectif FUDA qui dit avoir vu passer l’info sur une chaîne brésilienne en novembre 2014. Depuis quelques jours les végé se déchaînent et se gavent de pois chiches, les vidéos pullulent….le nom de ton blog apparaît de plus en plus souvent, mais vraiment je ne comprends pas que tu ne sois pas plus visible!
        De mon côté, mon défi actuel consiste a faire un soufflé salé mais il y a encore du travail!
        Et les éloges sont amplement méritées!

        • Une très belle vidéo ! Bon, le monde est vaste, et je ne vois pas pourquoi ils mentiraient… par contre novembre… et moi début décembre… sont sûrs qu’ils n’ont pas vu l’info sur une chaîne brésilienne qui parlait de moi ? HIHI (ou alors j’en ai parlé à une mexicaine qui en a parlé à un brésilien, mais en un an, j’ai quand même pris un peu d’avance sur la mousse au chocolat, non ? ^^)

          – en tous cas une chose est sûre, j’ai la seule île flottante végane au monde, et je n’en suis pas peu fier-

          Pour ton soufflé, tu veux de l’aide ? J’avoue que ça fait partie de ma ToDo-List 🙂

          • lol!Et tu as bien raison d’en être fier de ton ile flottante! Mais en ce qui concerne mon soufflé, j’aimerais avoir l’honneur de te proposer une recette!Alors je vais continuer à m’entrainer et quand j’en aurais marre de me gaver de légumineuses et de soufflés ratés, je t’appellerais au secours si tu veux bien! A moins que tu ne résistes pas à l’envie d’en faire un bien sur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *